Le rituel du hammam, tradition ancestrale au Maroc

Au Maroc, on dit du hammam qu’il purifie le corps et l’esprit. Ce rituel remonte à la nuit des temps et au Maroc le hammam occupe une place centrale. Il est bien davantage qu’un bain public. Il est tout à la fois un tradition ancestrale, un rite religieux, une nécessité sanitaire et une pratique sociale…

 

Le hammam

On appelle hammam, une pièce avec une architecture pensée spécialement pour y effectuer le rituel du hammam. Le hammam idéal comporte 2 pièces : une pièce chaude et une pièce tiède. La 1ère est destinée à ramollir la peau et à la préparer au gommage avec le savon noir. La 2nde pièce est plutôt utilisée pour le gommage et la pose du ghassoul (c’est pourquoi elle comporte normalement des bancs sur lesquels on peut s’allonger/s’asseoir). Le temps de séjour dans la pièce chaude est d’environ 10-15 minutes. Dans la pièce tiède il est de 30-35 minutes.

 

Rituel du hammam

Pour la nettoyer en profondeur, il faut gommer et débarrasser la peau de ses impuretés. Le rituel du hammam présente donc 3 étapes qui permettent d’obtenir ce résultat :

  • application du savon noir qui prépare la peau au gommage
  • gommage qui enlève cellules mortes et impuretés extérieures
  • application du ghassoul pour éliminer les impuretés sous-cutanées
  • application de l’huile d’argane pour nourrir la peau
Le savon noir

Le savon noir a un pH à 10 environ. Il va donc décoller la couche la plus superficielle de l’épiderme : la couche de cellules mortes. Pour comparaison, un savon dur type Marseille à un pH d’environ 8, donc moins agressif et moins efficace. Le savon noir est à utiliser dans un endroit chaud (la peau chaude se ramollit) et sur peau humide. On l’associe ou non à des huiles essentielles en fonction du but recherché.

Le gommage

Avant de gommer votre peau, il faut toujours rincer le savon noir à l’eau chaude (si possible, mouiller le gant à l’eau chaude 5 minutes avant). Ensuite, gommez la peau au gant de gommage. Si vous ne supportez pas le gant, les sels de gommage peuvent être une bonne alternative. La gamme Nectarome propose plusieurs de sels de gommage : à la lavande pour un effet détente, au pélargonium pour un effet tonifiant. En fonction du type de peau et de l’effet recherché on privilégiera l’un ou l’autre.

Le ghassoul

Ghassoul signifie « celui qui lave » en arabe. C’est un produit existant seulement au Maroc à 200km au sud de Fès, utilisé au Maroc depuis le 12ème siècle. C’est l’argile la plus absorbante de toutes. Ainsi, l’utilisation du ghassoul après le gommage permet d’aspirer les impuretés sous-cutanées ainsi que les mauvaise bactéries.

L’huile d’argane

L’application de l’huile d’argane en fin de rituel permet de protéger la peau. En effet, le film hydrolipidique naturellement présent à la surface de la peau est éliminé par le gommage et le ghassoul. L’huile d’argane remplace donc ce film et évite la déshydratation de la peau.

 

Le hammam : luxe et tradition

On trouve toutes sortes de hammam au Maroc : du hammam traditionnel, utilisé par tous aux hammams les plus luxueux, comme celui du Mandarin Oriental à Marrakech ou nos produits sont utilisés. Le hammam se veut accessible à tous et à tous les budgets, il a donc encore de beaux jours devant lui.